Les qubits de spin à base de technologie CMOS

Conférence à Toulouse

 

La section locale Midi-Pyrénées de la Société Française de Physique a le plaisir d'accueillir

Tristan MEUNIER (Institut Néel, Grenoble)
le vendredi 17 juin 2022 à 11h30

dans l'amphi Enstein de l'Université Paul Sabatier

(attention lieu inhabituel --> https://goo.gl/maps/9yp3yZAb7Gp)


Il nous parlera des "Qubits de spin à base de technologie CMOS"

L'informatique quantique devrait étendre la feuille de route du calcul haute performance à condition de pouvoir opérer un grand nombre de qubits. Le calcul quantique à base de Si apparaît comme une approche prometteuse pour construire un processeur quantique ; grâce à la taille des qubits, à la qualité des portes quantiques et à la capacité des technologie « Very Large Scale Integration (VLSI)» à fabriquer des milliards d'objets presque identiques. La qualité des qubits de spin Si s'est améliorée très rapidement avec l'introduction de 28Si purifié isotopiquement, comme l'ont observé plusieurs groupes de recherche.Nous avons mis en place une équipe multidisciplinaire et multi-institutions qui rassemble des physiciens quantiques, des ingénieurs en intégration et dispositifs, des concepteurs de circuits et des ingénieurs en information quantique. Nous voulons construire un processeur quantique et identifier les principaux obstacles scientifiques et technologiques pour la mise à l'échelle.Dans cette présentation, nous positionnerons les qubits de spins au sein des plateformes pour le calcul quantique, nous décrirons le fonctionnement d'un qubit de spin dans un processeur quantique à semi-conducteurs, les exigences en termes d'électronique de contrôle et comment le couplage à l'environnement affecte leur vitesse et leur fidélité. Nous discuterons finalement de la stratégie vis-à-vis des opérations multiqubits et des défis en termes de contrôle des qubits

 

Partager cet article